Un bébé ours affamé s’est délibérément approché des mineurs d’or pour quémander de la nourriture

Ce pauvre ours qui a perdu sa mère implore les gens

Il peut y avoir des conditions extrêmement difficiles dans la faune, même pour les animaux les plus gigantesques et les plus puissants, en particulier pour les orphelins. Ce pauvre petit ours est arrivé dans une situation vraiment difficile après avoir perdu sa mère, l’ours polaire. La belle vie qui lui était destinée s’est transformée en une véritable survie après que sa mère soit décédée tragiquement laissant ses bébés orphelins et absolument sans défense. Le petit ours n’avait d’autre choix que de mendier de la nourriture des humains pour ne pas mourir de faim sévère. Une fois, il a même approché les gens qui travaillaient dans la mine d’or de l’Arctique pour quémander de la nourriture.

Le bébé ours était absolument seul dans le cercle arctique situé dans une région russe et, une fois qu’il a senti la nourriture provenant de ce groupe, il n’a pas pu résister et est allé en avoir envie. Peu importe les règles qui interdisent fortement de nourrir les ours polaires, les gens là-bas se sont montrés assez gentils pour ne pas rester insensibles et ont fini par nourrir le bébé affamé.

Après son sauvetage, l’ours ne pouvait pas quitter les gens qui lui ont sauvé la vie et qui se sont peu à peu attachés à eux. Mais les choses semblaient redevenir difficiles. Le contrat des mineurs était sur le point de prendre fin et ils furent obligés d’abandonner l’ours. Heureusement, ils ont tout fait pour faciliter la lutte de l’ourson pour l’existence.

L’équipe a laissé un dépotoir ouvert afin que le pauvre animal puisse obtenir une quantité suffisante de nourriture et ne pas être affamé à nouveau. Ce serait suffisant pour plusieurs semaines.

Par la suite, le zoo de Moscou était déterminé à adopter l’ours polaire et à lui fournir un abri permanent. Bien que ces mineurs d’or aient enfreint toutes les règles, leur décision de nourrir le bébé ours était louable même pour les officiers et, bien sûr, tous les amateurs de faune.

Like this post? Please share to your friends: